Présentation

  • : Le Blog De Maitresse Altea
  • Le Blog De Maitresse Altea
  • :
  • : Maitresse Altea Dominatrice @ Paris - France / face sitting, momification, discipline, fessées, cannes, cravaches, fouets, martinets, punitions corporelles, torture du sexe et des seins, fisting, piétinement, douche dorée
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Divine Bitches

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Shop SM

Men in Pain

Jeudi 2 février 4 02 /02 /Fév 14:16

Les pinces font partie intégrante bien sur du matériel que l'on trouve dans un donjon équipé. 

Mais les choses ne sont pas simples qu'elles le paraissent. Avoir comme beaucoup des pinces à linge (épicétout), ne suffit pas.
Selon l'endroit où elles sont posées, selon le degré que l'on désire atteindre, il est nécessaire de disposer de plusieurs sortes de pinces. Ainsi, pour les seins, je dispose de 10 paires environ, différentes en fonction du soumis, et de sa sensibilité. Des plates, des reliées avec cordelette,  des avec poids incorporés, des fines, des avec chaine etc... Et bien sur quelques poids qu'il est toujours possible d'ajouter si besoin est.

Et le résultat obtenu sera différent selon ce qui est utilisé. Il est pour les seins à prendre aussi en compte le volume de ces derniers; certains soumis les ont très peu développés, et il faut opter pour des pinces plates qui vont bien accrocher par exemple.

Reste à définir le temps pour optimiser leur effet. Il faut savoir que bien sur, celà va pincer au départ (logique), puis la circulation du sang ne se faisant plus, il y aura une sorte d'anesthésie, et c'est au moment de les enlever que les choses deviennent intéressantes; L'afflux sanguin revient, et la douleur avec. Là, les doigts doivent prendre la relève afin d'accentuer ou minorer la douleur.  Cette dernière s'estompe assez rapidement, et il est alors possible entre deux autres pratiques de reposer des pinces, différentes en fonction de la réaction obtenue. J'ai certains soumis très résistants à cette forme de "torture", et je n'hésite pas alors à y revenir à plusieurs reprises lors de la session. D'où l'intérêt et l'importance de disposer d'un choix conséquent.

Les pinces peuvent aussi bien sur être utilisées pour le cbt. En ce cas, ce sont des pinces différentes que j'utilise. Plus nombreuses (ben oui plus de place que sur les tétons), et qui peuvent être plus fortes. J'ai là aussi un panel important, (en x exemplaires pour chaque type de pinces), depuis la bête pince à linge, mais qui, si elles sont nombreuses et judicieusement appliquées peuvent donner un résultat sympathique. Même dans celles-ci il y a plusieurs styles, des plutôt molles et des plus incisives. J'ai également des grandes plates en métal, que je peux relier aux seins avec une cordelette, des étaux (comme pour les seins en plus gros), des électriques, des crocodiles (uniquement pour les adeptes de douleur extrême, car bien sur, j'ai ôté les protections plastique héhé...), et celles que je nomme les petites puces. Elles se posent en un geste rapide, sont très fortes malgré leur air anodin, et je m'amuse parfois à recouvrir complètement les testicules avec ces bestioles. Ensuite passer un vibreur afin de renforcer l'effet. Ces dernières sont également réservées aux soumis avertis, car il faut ensuite les ôter et si il y en a une vingtaine de posées, il le sent bien passer...

Je n'oublie pas bien sur mes pinces à clamper qui permettent en plus du pincement, de travailler la peau, sexe et testicules ensembles ou séparément. Elles peuvent aussi supporter des poids, chaines ou cordes pour un étirement par exemple.
Ce ne sont donc pas les modèles qui manquent, et chacune à sa particularité et de ce fait, son utilité.

Voici pourquoi je dispose de ces objets en nombre et modèles importants. Il en est de même pour les martinets par exemple, mais ceci est une autre histoire.

J'ajoute si besoin est, qu'avoir ces pinces est une chose, savoir les utiliser une autre. Et ayant reçu un mail en ce sens, justement ce matin, non je ne fais pas de cours ni de stage "d'utilisation de pinces" (ni d'autres choses d'ailleurs). L'objet est une chose, le feeling et l'analyse de la réaction du soumis ne peuvent être réellement expliqués. On est dans le ressenti, et là......

Dernier point les pinces les plus importantes..... les doigts!!!! Ils permettent de ressentir directement la réaction du soumis, de doser avec précision, de surprendre, de calmer pour repartir plus fort, de tirer, d'enfoncer, là aussi, on ne fait pas n'importe quoi. J'ai certains soumis qui apprécient le travail des seins uniquement avec mes doigts. De ce fait j'y passe bien plus de temps que juste poser-enlever les pinces. Bref, tout un art!!!

la suite sur mon site internet http://www.mistress-altea.com

Par maitresse altea
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés